Péché par ignorance … j’espère !

Petit tour à Zamal aujourd’hui, avec pour idée de finaliser les relais équipés  il y a 10 jours avec Albéric.

Nous avions entre autre rééquipé « my friend ».

Quelle ne fut pas ma suprise en constatant que le maillon que j’avais mis sur la broche du relais avait disparu … !!! Et oui puisque c’est une broche, plus besoin de maillon a du se dire le grimpeur acquéreur … !

Alors à titre d’info :

Si des mecs, bénévoles, passent du temps et de l’énergie à équiper, voir même à rééquiper (travail ingrat par excellence) comme ce fut le cas pour cette voie,

Si ces mecs jugent bon de mettre un maillon sur la broche du relais il doit bien y avoir une raison … non ?

Quand il n’y a pas de maillon que se passe t’il ?

Tout le monde fait son relais, pose sa moul’ … sur la broche directement … qui au bout de peu de temps s’use, s’entame … et qu’il faut alors changer … et d’après vous le plus facile à changer c’est quoi ? Une broche ou un maillon rapide ???

Donc j’espère bien que ce geste fut fait par ignorance …

Dans le cas contraire le grimpeur acquéreur du maillon ferait bien de revenir avec une clef la prochaine fois car il y de beaux maillons tout neufs gros diamètre au relais à récupérer … oui il faudra une clef, désolé je les ai un peu serrés …

Pour changer de sujet nous avons, en accord avec l’ouvreur (Jérome), nommé les 2 voies (en 7a) qui ne l’étaient pas : à gauche « Des ires d’ivresse » et à droite « La point nommé ».

Bonne grimpe à tous !

Pour me contacter, si des fois je pouvais récupérer le maillon : blogabloc@orange.fr


Archives pour la catégorie Non classé

Le compte rendu de la réunion entre la FFME/Niagara vertical :

Compte rendu de notre entretien du lundi 29 juin 2009, à la Cascade Niagara

 

- Pour le comité régional de la FFME M. Patrice Nominé,

- Pour Niagara Vertical, la société exploitante de la Via Ferrata, bénéficiaire de l’AOT délivrée par la DDE en date du 29 / 04 2008.le gérant : Bernard Audissergues

 

Afin de mettre fin à la polémique, parfois bien virulente, ayant opposé le CR FFME Réunion et Niagara Vertical, les deux responsables de ces entités ont décidé de se rapprocher afin de convenir d’un accord.

 

Depuis le début du projet, Niagara Vertical a réfléchi à la cohabitation entre les pratiquants de la Via Ferrata et les pratiquants de l’escalade.

La démarche étant que le parcours ne devait pas couper les voies existantes sur le site, l’étude de faisabilité ayant été réalisée en juin 2008, nous avions comme base de travail les voies existantes à cette date.

Nous avons en fait deux interrogations techniques, sur la compatibilité Via Ferrata / Voies d’escalade et qui concernent seulement 2 voies d’escalade. Pour la voie la plus proche du chemin en sommet de falaise, nous convenons de passer si possible au dessus du dernier point d’ancrage. Dans le cas ou notre câble se  retrouverait trop proche du chemin, il nous faut une distance de sécurité de l’ordre de 5 à 6 m nous serions obligés de descendre le dernier point d’ancrage de la voie dite « intégrale »

Pour la voie la plus à gauche nous convenons de pousser notre filet de progression afin de l’éloigner de 3 m d’un tracé existant.

Nous convenons aussi de contrôler après chaque purge effectuée dans la falaise les différents ancrages des voies d’escalade afin de vérifier s’ils n’ont pas été endommagés par une chute de pierre.

Une des inquiétudes de M. Nominé étant les chutes d’objet engendrée par les pratiquants en surplomb nous précisions que les ferratistes n’ont aucun accessoire d’escalade, pas de poulie de tyrolienne par exemple qui sera installée en fin de parcours, hors toutes voies d’escalade.

Bien sur nous demanderons aux pratiquants de laisser au départ les portables et appareils  photos. Nous déterminerons un périmètre de sécurité au pied de la falaise afin que des badauds ne se retrouvent pas en danger.

Bien sur nous nous sommes engagés à ne pas nous opposer à la pratique de l’escalade dans ces tracés existants par des pratiquants adhérents à la FFME ou à d’autres associations pratiquant ou initiant à l’escalade. Nous précisons toutefois que tous les pratiquants doivent assumer leurs propres responsabilités, personnelles ou à l’encontre des tiers, donc bénéficier d’une garantie responsabilité civile pour la pratique de ce sport.

La responsabilité de Niagara Vertical ne pourra jamais être engagée.

Afin de faire respecter les règles élémentaires de sécurité, tous les pratiquants devront porter un casque. M. Nominé me précise d’ailleurs que cette règle du port du casque est déjà rendue obligatoire aux adhérents de la FFME.

Un panneau explicatif au pied de la falaise précisera tous ces points

Bien sur le chemin de contournement restera totalement libre d’accès. Pour prévenir les risques de chute de petits cailloux, pouvant être provoquées par les marcheurs, nous établirons tout au long de ce chemin un filet de protection d’une hauteur de 20 cm pour limiter ces problèmes.

Comme lors de notre premier entretien nous constatons qu’il ne doit pas y avoir d’incompatibilité à la coexistence pacifique de nos deux activités tout à fait complémentaires.

Les deux parties conviennent donc du bien fondé de leur cohabitation et s’engagent à créer un climat de confiance permettant la bonne pratique de leurs adhérents et clients mutuels.

La réponse de Bernard Audissergues

Droit de Reponse: Bernard Audissergues (Niagara vertical)


 
bonjour,
 
Ci joint le document que j’ai envoyé à Mme Payet le soir même de notre entretien (juillet 2008) .Je précisai alors que je souhaiterai que vous en receviez copie.
 
Ce compte rendu d’entretien m’apparait suffisamment clair, ne travestissant à aucun moment la vérité de ce que nous avions négocié?
 
Il me semblait explicite, apaisant pour les 2 parties et je le considérai alors comme un engagement incontournable de ma part, mais aussi de la votre.
 
Un entretien téléphonique avec Mme Payet m’avait apparu le confirmer.
Je pensais bien sur que nous nous retrouvions ce lundi avec votre responsable technique afin de mettre la dernière main à la précision sur le point haut.
 
Quelle surprise à la lecture du MAIL que je n’aurai pas du lire(???) reconnaissez que ça fait quand même un peu embuscade.
 
Devant autant d’agressivité, toutes vos prises de positions m’apparaissent à ce jour totalement incompréhensibles; Je vous avoue que j’ai cru un court instant que je m’apprêtais à construire une centrale nucléaire à la Cascade Niagara et que Green Peace débarquait afin de rétablir la saine existence du petit peuple agressé par les vilains profiteurs. 

M. Nomine, le mot mercantile ne m’apparait pas étre un gros mot, peut être l’est ‘il dans la bouche d’un (des) enseignant(s)?
 
Je souhaiterai que vous fassiez parvenir à vos soldats en marche, ce mail datant de plus d’un an, qui évitera des affirmations injustifiées;

Je n’ai jamais dit que je m’opposerai à la pratique de l’escalade, au contraire je vous ai toujours affirmé que cela apporterais de l’animation et donc des spectateurs, qui EUX n’ayant pas eu la chance de pratiquer l’escalade depuis tout petit et donc éprouver les joies du tutoiements du vide , EUX pourraient peut être faire une Via Ferrata , ersatz certainement auprès d’initiés comme vous, MAIS ???????????
 
Notre Via s’inscrit dans une notion de loisirs et non de sport intense
 
Bien sur lors de notre entretien,n’oubliez pas que vous étiez présent, nous avions précisé qu’il pouvait y avoir un phénomène de vases communicants et attirer ainsi vers l’escalade, » la vraie », de futurs pratiquants;
 
Dois je maintenant rappeler le droit , je ne le souhaitais pas mais je me trouve contraint de le faire, un peu poussé dans les cordes par vos pratiques extrémistes
Tout d’abord ce petit sous entendu ridicule de forces extérieures m’apparait un peu déplacé car trop rempli de sous – entendu. c’est quand que je doits porter une étoile jaune!!!!!

Le propriétaire des falaises: l’Etat français, par DDE interposée et précision Domaine Public Fluvial, qui a donné, une AOT pour 5 ans pour une activité Via Ferrata avec le respect par les deux parties de toutes les règles de droits et de devoirs;La société Niagara Vertical est détentrice de cette AOT et va donc exploiter une Via Ferrata à la Cascade Niagara.
 
Si vous persistez dans vos menaces et agressions je me verrai, en accord avec la DDE ( tenue informée ce jour, avec double de votre brûlot), porter plainte pour entrave.eh oui ils sont les propriétaires, Colbert au secours!! 
 
Ne souhaitant surtout pas en arriver à ces extrêmes, je souhaite que vous puissiez raison garder, et arriver lundi sans délégation agressive et surtout sans menace à mon encontre, mais si ,je viendrai seul, tranquille, sur de mon droit et de ma compréhension
Je vous avoue que ce qui me chagrine le plus c’est que votre « directeur technique de l’époque, peut être l’ai t’il encore???? se permette de manipuler tous vos adhérents afin de satisfaire ses petits Ego personnels, frustré qu’il se trouve que (son) projet CILAOS ( dont je possède copie), n’est pas pu aboutir.
 
Sachez que je saurai aussi apporter toutes les preuves de ce projet FFME, dans le cas de participation active de la presse;Je pense que les lecteurs ne comprendraient pas que vous vous opposiez à un projet alors que vous en avez porté un qui n’a pas abouti. Car je saurai moi aussi appeler la presse au secours
 
Monsieur sachons raison garder , merci de me tenir informé de votre dernière position. Mon tel est toujours ouvert même le samedi.
 
Bernard Audissergues

 

Ps : Je tiens à préciser que j’ai extrait ce texte du site de Guillaume :

http://www.escaladereunion.com//

Le mail de Patrice Nominé, président du CR FFME

Communiqué FFME:
URGENCE…..DANGER !!!
Un projet de via-ferrata doit être installé à but privé ou lucratif comme vous voulez, sur

l’ensemble de la falaise de NIAGARA;
à court terme c’est la disparition du site de grimpe mais aussi de l’aspect libre et sauvage du lieu. Le CR FFME par l’intermédiaire de son président est opposée à ce projet sous cette forme-là, mais il semble que les choses se soient « jouées » ailleurs donc place à l’action nécessaire et urgente.
VENEZ LUNDI 29 JUIN À PARTIR DE 8H30

POUR GRIMPER ET DÉFENDRE L’INTÉRÊT DU LIEU POUR NOUS GRIMPEURS

DE L’EST….
et puis cela peut-être aussi un acte citoyen de défendre une certaine idée des pratiques sportives nature sans soucis mercantiles….Chacun peut réagir à sa manière.

Voici le programme:

orga du lundi 29 juin à Cascade Niagara:
Je (Patrice Nominé) suis en rendez-vous avec le concepteur, le constructeur de la via ferrata (à Cascade Niagara), le directeur (ou son adjoint) de l’urbanisme de Sainte Suzanne et Philippe Grandrémi (responsable de la commission escalade du comité) à 10h le lundi 29 juin,

- les grimpeurs du club arrivent à 8h30 pour faire une petite séance de grimpe en site naturel,

- ils accrochent des banderoles non déroulées, avant le rendez-vous, sur les faces de certaines voies,

- entre 10h et 11h les résultats de la négociation seront connus,

- alors grâce à un signe de ma part, pouce en bas ou pouce en haut, vous déroulez les banderoles ou non, et vous venez tous vous joindre au groupe en négociation,

- un journaliste apparaît alors pour relater l’événement et la contestation,

- la suite est à inventer…….Apportez vos appareils photos.
Merci pour votre soutien à une cause majeure.

PATRICE (président CR FFME et président d’honneur d’EKC ) et ÉRIc

Record du monde du jeté

Pour ceux qui disent qu’ils sont trop petit prenez le temps de mater la vidéo … avec un peu de tonus peu de prises restent trop loin !

1...119120121122123

lixousoso50 |
F.C. BOUJAN Méditerranée |
usestavarcerdagne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Stade Relecquois - Section ...
| Stock Cars à Bonnemain site...
| La course des filles - Tout...